Les Passeurs D’histoires

Par Mechthild Gläser - ‘’ Ma vue se brouille dans un tourbillon d’encre noire. Les lettres s’enchevêtrent, se déforment. Les mots se tordent et se détachent les uns des autres pour former des broussailles et des feuillages. Puis ils se mettent à ruisseler le long de mon visage. Une pluie de mots s’abat sur moi. L’instant d’après, je me retrouve au milieu des racines d’un arbre immense, en pleine forêt vierge.’’

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑