Limitless

Résumé Eddie Morra rêve d’écrire, mais l’angoisse de la page blanche le paralyse. Sa vie sans éclat bascule lorsqu’un ami lui fait découvrir le NZT, un produit pharmaceutique révolutionnaire qui lui permet d’exploiter son potentiel au maximum. Eddie peut désormais se souvenir de tout ce qu’il a lu, vu ou entendu ; il peut apprendre n’importe quelle langue en une journée, résoudre des équations complexes et subjuguer tous ceux qu’il rencontre – tant qu’il reste sous l’influence de cette substance qui n’a pas encore été testée. -Wahou c’est génial. Je veux cette drogue. Non parce que c’est une drogue, pas un produit révolutionnaire…. ^^ Merci beaucoup pour cette précision. Captaine obivous -Ok, donc toi tu vas te calmer directe. Je vais donner mon avis. Même si tout le monde s’en fou. Génial il a enfin compris que tout le monde s’en foutais. BRAVO !

Rêves d’Utica

Par Roznarho (Oui c'est son nom et sa claque, comme son livre.) »-Bienvenue sur l'Île aux poupées ! lança le flûtiste à la cantonade. Mais par tous les crabes! Toi, tu es bien la plus grosse que j'aie jamais repêchée ! Vu son gabarit et ce qu'elle avait mangé ces derniers jours, Alyss prit la remarque pour un compliment. Ne sachant pas trop de quoi elle avait l'air après la bataille qui venait de se produire et oubliant toute pudeur, elle tendit la main vers l'homme, afin qu'il l'aidât à s'extraire de son arbre. Un coup de flûte s'abattit sur ses doigts. Pimpin grogna. -Rhaaa, quelle horreur ! Mais tu es en vraie chair ! -Aïe ! Vous m'avez fait mal, espèce de brute ! Bien sûr que je suis en vrais chair ! En quoi vouliez-vous que je sois! -Terre, crue, ou cuite, plastique, tissu, cuir, feutrine, bois, crin, papier mâcher, et même caillou ! Les possibilités sont nombreuses pour les poupées. Mais en chair, non ça, jamais ! C'est d'un vulgaire... -C'est vous, monsieur, qui êtes vulgaire ! répliqua Alyss courroucée. Son arrivée en terre inconnue commençais bien. »

La faucheuse – tome 1 Futur parfait

Par Neal Shusterman - ''Et à mon sens, ils sont tous innocents. Même les coupables. Tout le monde est coupable de quelque chose, et tout le monde recèle une part d'innocence qui remonte à l'enfance, quoique ensevelie sous des couches et des couches de vie. Les hommes sont des innocents ; les hommes sont coupables. Ces deux dispositions sont indéniablement avérées.''

Divergente – Tome 3 Allégeance

Par Veronica Roth - ‘’- Et ? me demande-t-il, la voix, le regard et les mains mal assurés. - Et, dis-je, je crois que tu restes la seule personne à l’esprit assez affûté pour affûter quelqu’un comme moi.’’

U4 – Yannis

Par Florence Hinckel - ‘’ Je me dis que la Mort, même si elle a fauché adultes et enfants dans leur totalité, a quand même rechigné à emporter les meilleurs. Elle doit avoir une sorte de morale toute personnelle, la Mort…’’

La Sélection – Livre IV L’héritière

Par Kiera Cass - ‘’ - Ça n’a rien à voir avec moi. C’est bien ça le pire. Le peuple est mécontent, alors papa a décidé de le distraire. (J’ai secoué la tête). Les choses empirent, Ahren. Les gens détruisent des habitations et des commerces. Il y a eu des morts. Papa ne comprend pas vraiment d’où vient cette agitation, mais il pense que ce sont les jeunes de notre âge, la génération qui a grandi sans les castes, qui est en cause. Il a grimacé. - C’est absurde. Comment peut-on être frustré d’avoir grandi sans restrictions ? ’’

Le Joyau – Tome 1

Par Amy Ewing - '' - Tu crois vraiment qu'à choisir, j'abandonnerais ma famille pour des habits et de l'eau chaude ? Je n'ai pas eu le choix, Hazel. On ne m'a pas laissé.''

Le Passeur

Par Lois Lowry - '' - Très peur. Je ne peux même pas l'imaginer. Nous devons vraiment empêcher les gens de faire des mauvais choix. - C'est plus sûr. - Oui, approuva Jonas. Beaucoup plus sûr. Mais quand la conversation dériva sur d'autres sujets, elle laissa à Jonas un sentiment de frustration qu'il ne parvint pas à comprendre.''

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑