Les Larmes Rouges – Tome 1 Réminiscences

De Georgia Caldera

Et voilà, nous sommes jeudi et c’est la dernière série que nous avons à vous présenter de Georgia Caldera. Pas parce qu’on a pas voulu en lire plus, mais parce qu’on attend encore les prochaines pépites qu’elle va nous sortir ! En attendant, vous pouvez aller regarder notre avis sur les sagas : Louis & Emma, Hors de… et Victorian Fantasy. Vendredi, on vous présentera des interviews de l’auteur et samedi, on vous a préparé une surprise.

1003455_442893242475972_2050001655_n

Editions J’ai lu – 2011 – 761 pages

Résumé

« Le temps n’est rien…

Il est des histoires qui traversent les siècles… »

Après une tentative désespérée pour en finir avec la vie, Cornélia, 19 ans, plus fragile que jamais, est assaillie de visions et de cauchemars de plus en plus prenants et angoissants.

Elle se retrouve alors plongée dans un univers sombre et déroutant, où le songe se confond à s’y méprendre avec la réalité.

Peu à peu, elle perd pied…

Mais, la raison l’a-t-elle vraiment quittée ? Ces phénomènes étranges ne pourraient-ils pas avoir un lien quelconque avec l’arrivée de ce mystérieux personnage dans sa vie ? Cet homme qui, pourtant, prétend l’avoir sauvée, mais dont le comportement est si singulier qu’il en devient suspect… Et pourquoi diable ce regard, à l’éclat sans pareil, la terrorise-t-il autant qu’il la subjugue ?!

Mon avis – Jérémie Crow

Bon, le point de vue d’Henri me manque comme dans le livre de Velour et d’Acier ou dans celui de Nos Chemins de Travers. J’aurais aimé avoir sur quelques chapitres un point de vue qui changeait. Par contre, je comprends cette narration, car le fil conducteur de l’histoire ne nous le permet pas. Pour son premier roman, on sent très clairement déjà la plume de Georgia qui dépeint parfaitement bien les émotions humaines.

J’adore le personnage d’Henri qui viens directement se hisser dans mon top des personnages de Georgia. En première place, je mets Augustin, en deuxième Henri et en troisième Thadeus, quatrième position Louis. Par contre, faire un top pour les personnages féminins, c’est beaucoup plus difficile pour moi. Aller, je vais le faire aussi, ! En première place, je mets Andraste, en deuxième place Cornélia, en troisième place Léopoldine et en quatrième place Emma. Je tiens à préciser que je les aime tous, mais si je faisais un top se serait comme ça. Après, il changerait à chacune de mes lectures.

leslarmesrouges.jpg

Bon, il faut en revenir au livre. Maintenant que je me suis amusé. Les événements décrits dans ce premier tome nous permettent de nous créer une atmosphère très sombre et qui nous mène, pas à pas, vers des rebondissements inattendus. Je vais certainement lire la trilogie. J’ai déjà acheté le deuxième tome. D’ailleurs, la couverture de l’édition avec le miroir est juste magnifique et rend parfaitement l’atmosphère du roman. L’histoire que nous raconte l’auteure et de nouveau riche en idées et en émotions. J’apprécie énormément le lien entre Henri et Cornélia, si on parle de personnages torturés et bien là, on touche un énorme morceau. De plus, en prenant le genre vampirique, les questions que soulèvent certaine partie de l’histoire sont excellemment bien traitées.

En plus d’être sadique avec les lecteurs, sa plume est d’autant plus sadique avec les personnages qu’elle dépeint. L’atmosphère gothique à souhait et parfaitement maîtrisée et géniale. Je me suis laissé entraîner dans cette histoire au fil des chapitres, par contre l’horreur, c’est qu’à la fin du livre, il nous faut le suivant. En bref, je vous recommande grandement cette histoire. Elle vous mettra un premier pied dans le bain du style de Georgia. Et ensuite, lisez les autres livres.

Mon Avis – LunaNyhm

Les Larmes Rouges, c’est le premier roman de Georgia que j’ai lu. C’est aussi un de mes premiers romans dédicacés et d’ailleurs j’en profite pour remercier Georgia pour son petit message. Maintenant, je vais essayer de vous expliquer ce qui m’a amené à choisir ce livre : gothique, sombre, torturé, sordide, tout pour me plaire. D’ailleurs, comme je vous le disais dans un précédant article, c’est Jérémie Crow qui me l’a ramené d’un festival en me disant que ça ressemblait trop à mon univers sans se douter que je l’avais déjà lu.

Les Larmes Rouges, c’est plus qu’un roman. C’est un tableau. Un tableau élégant et sombre. Un tableau poétique. J’ai eu, cependant, beaucoup de mal à entrer dans cette narration lente qui vous plonge, cependant, parfaitement bien dans l’état d’esprit de Cornélia. Puis, après quelques pages, on est rapidement emporté dans cette merveilleuse histoire et comme vous le disait mon Partenaire, il vous faut la suite lorsque vous refermez ce livre. Même si le décor met du temps à se poser, il est d’un raffinement qui vous touchera en plein coeur.

les-larmes-rouges-artbook-395413

Cornélia est une battante. Henri est sombre et torturé. Un duo qui fonctionne bien et qui vous emmène dans leur histoire. Un roman personnel et intime. vampirique.

Je suis encore surprise de la différence entre Les Larmes Rouges et Hors De Portée. Georgia nous prouve que n’importe quelle histoire peut sortir de son esprit. Elle a un univers large!

Suite de la Saga

Cette semaine spéciale Georgia se termine par cette chronique, mais ce n’est pas encore terminé, on va enchaîner avec encore quelques articles. Alors soyez prêt, car ça va se finir en beauté. Tout comme l’apothéose d’une histoire ou d’une musique.

Ps: Les illustrations de cet article, son prise du site de Georgia Caldera.

Lien du site de Georgia

Lien du blog capillaire

Jérémie Crow et LunaNyhm

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :