Alpha

Par Albert Hughes

Résumé

En Europe, il y a 20 000 ans, durant l’ère Paléolithique supérieure, un jeune homme part braver une nature dangereuse et inhospitalière afin de retrouver le chemin de sa tribu.

Merci Allocine

Mon avis

Bon, j’ai déjà eu beaucoup de mal à rentrer dans l’histoire de ce film. Dans un premier temps, j’ai vu A Star Is Born, qui m’a mis une telle claque que j’ai eu de la peine à enchaîner avec ce film. De plus, ce film met difficilement le terme Show me don’t tell qui en gros explique que dans les films ou support audiovisuel. Et bien si tu peux le montrer montre le et ne nous le dis pas. Ce film nous dit les choses et ne nous les montre pas forcément.

Alpha-FP1.jpg

Par contre l’image est parfois sublime, et hyper contemplatif, clairement un film qu’il faut voir au cinéma et pas sur sa petite télévision ou son ordinateur portable. Car quand un écran de 5 mètre te montre un plan grandiose ça en met plein la vue.

alpha-2018-movie-poster-vp-2880x1800.jpg

Le point un peu horripilant aussi, c’est le début de narration et le montage. J’ai détesté le montage revenir en arrière d’une semaine. Alors qu’un montage plus linéaire n’aurait pas desservi l’histoire. De plus, je ne comprends pas les premières minutes ou un groupe d’hommes chargent des bisons et une fois morts ne vont pas chercher les bisons…. Alors que durant tout le début, on nous dit qu’ils vont chasser pour survivre à l’hiver. Ça pose un problème a personne que les chasseurs tue une vingtaine de bisons et n’en ramène qu’un seul. C’est un peu con, et surtout un bison suffi pour nourrir toute une tribu.

alphaimax-768x433.jpg

En bref, j’ai passé un bon moment divertissant, mais le film avait trop de défaut qui mis bout à bout me sortait du film et faisais que je m’en foutais surtout que le loup du film ressemble trop directement à un chien. Ce qui est idiot, c’est qu’il avait un loup parfait juste à côté avec le loup noir, j’y aurais plus cru, car il m’effrayait vraiment. Le film reste sympa et surtout au niveau de l’image qui est par moment magnifique. Je me souviendrais totalement du plan coupé avec la glace et l’eau, le blanc et le bleu se mélange à la perfection. Malheureusement, ce plan ne lance pas quelque chose derrière de réellement impressionnant.

hero_Alpha-2018.jpg

Le twist final est sympa, mais un peu attendu. Le garçon qui incarne le héros est par moment saoulant, je n’arrive pas à m’identifier à un mec qui parfois a un comportement aussi idiot. Bon, j’imagine que malgré ma facilité à être bon public, parfois ça ne fonctionne pas. Malheureusement, le film que j’avais vu juste avant m’avait laissé une marque et je ne pouvais point espérer que le film d’après me marque autant.

Jérémie Crow

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :