Clyde Vanilla

De Antoine Daniel et Wendoh

Résumé

Clyde est un jeune homme fort innocent est peu éduqué, on se demande même parfois s’il possède un moyen de réflexion qui lui est propre ou s’il est juste stupide. Donc Clyde parfois appelé Star Boy, tiens c’est marrant ça me fait penser à Star Lord, donc Star machin, apprends grâce à son magnifique grand père l’existence d’une pierre du destin, tout comme les pierres de l’infini dans Marvel, mais là c’est juste une pierre du destin, qui ressemble à une poire à lavement. Pour finir ce résumé bien trop long, Clyde décide de partir à la recherche de cette pierre. Va-t-il mourir avant son grand-père ? Va-t-il retrouvé la pierre ? Où Va-t-il se perdre dans l’espace, oui parce que cette série audio se déroule dans l’espace.

BON TU LE DONNES TON AVIS BORDEL

01-1--1.png

Mon avis

C’est bien tu m’écoute, j’apprécie.

Bon, que vaut Clyde Vanilla, je dirais ceci je suis dubitatif, d’un côté je tire mon chapeau bas à Antoine Daniel, car niveau création il passe de What The Cut qui est purement un format audiovisuel, mais sur la fin on sentait que Monsieur Daniel, avait fait le tour de ce qu’il l’amusait dans ce format, à telle point que ces intro me plaisaient carrément plus que le contenu, tellement elle était travaillée. En tant qu’artiste le monsieur n’était pas satisfait, étant ingénieur du son il décide de revenir à quelque chose qui faisais fureur à une époque, les séries audio.

En fait tu m’ignores….

Et franchement, pour un virage pareil il s’en sort plutôt bien, l’histoire est assez simple, et l’humour est plaisant, bien que parfois bien assez gras et abusé, tellement abusé que j’ai eu de la peine à la moitié de la saison, je pense que deux épisode sont en trop, mais ce n’est que mon avis. J’ai ressenti une baisse de régime ou de rythme à une mi saison. Après, si on prend l’œuvre dans sa globalité, notre chère Antoine Daniel a eu le courage de faire des épisodes de 20 minutes, sachant qu’un donjon de Naheulbeuk durait entre 3 à 10 minutes. 20 minutes sa peut paraître long, mais quand le rythme est là, ça passe tout seul, quand il pêche un peu plus on a hâte qu’il s’accélère.

He Ho, Je sais que tu m’entends, je suis dans ta tête je te rappel.

Les personnages sont assez riches, certains plairont plus que d’autre, et il y en a assez pour tous les goûts. L’univers et les événements aussi sont assez rebondissant, l’épisode qui m’a le moins plus est celui avec les clichés du sud, et c’est cet épisode et celui d’après, que j’ai ressenti une baisse de régime au niveau des enchaînements dans les événements. Bon 2 épisodes qui passe moins bien sur 10 épisode en tout, c’est plutôt satisfaisant. Surtout que dans certaine série américaine c’est des saison complète qui sont oubliable.

Si tu continues je vais chercher le taser.

Les références sont nombreuses et riche, il y en a quelques-unes à son univers, mais la plupart sont pour les œuvres cinématographique. Je dois dire quand même que certain passage m’a bien fait rire, et en plus du divertissement que cela offre on sent dans les musiques de l’œuvre un véritable investissement du compositeur qui n’est autre que Antoine Daniel. Et franchement on sent que niveau création, il a fait une œuvre bien plus personnelle que l’était les What The Cut. Certain n’aimeront pas le virage pris, de nouvelle tête iront se faire un propre avis sur lui. Et moi qui ai beaucoup écouté de série audio durant mon adolescence, ça me fait plaisir de revoir ce genre, qui se mets en avant grâce à Cyprien et à Antoine Daniel. D’ailleurs à présent que le Crowdfunding de Noob c’est achevé on est sûre d’avoir aussi une série audio made in Noob.

Ah, d’accord tu continues de m’ignorer. Tu l’auras bien cherché.

Clyde Vanilla n’est pas la meilleure série audio que j’ai pu entendre, mais elle est travaillée et on ne peut pas lui enlever l’univers original qu’elle met en place. J’ai hâte de voir ce que Antoine Daniel ferra par la suite, et au vu du Cliffhanger de fin, on peut s’attendre à une deuxième saison. D’ailleurs je ressens une frustration en tant que spectateur, c’est le fait justement du Cliffhanger, la richesse des personnages et de l’univers m’aurait suffi pour continuer une série pareille, il n’y avait pas besoin de faire une chose pareille. Ou alors c’est ma frustration, qui s’exprime. Et GAAAAAAAAAAAAAA

Bon le taseur à fonctionner, je peux reprendre les commandes. Alors, Clyde Vanilla, on ne va pas se cacher que c’est de la grosse merde diront les cons, mais les spectateurs trouveront leurs bonheurs ou pas. Continuez à vous amuser, et rappelez-vous en cas de pépin ou si un connard ne vous écoute pas, un coup de taser bien placé et c’est terminé. C’est tout pour moi, bonne journée.

Jérémie Crow

Ça fait vachement mal quand même

Tu ne l’as pas volé. La prochaine fois tu m’écouteras.

Ps: les images viennent du site officiel que voici.

https://clydevanilla.space/

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :