Au revoir là-haut

De Albert Dupontel

Résumé

Novembre 1919. Deux rescapés des tranchées, l’un dessinateur de génie, l’autre modeste comptable, décident de monter une arnaque aux monuments aux morts. Dans la France des années folles, l’entreprise va se révéler aussi dangereuse que spectaculaire…

-Merci Allociné, pour ce chouette résumé, qui est ma fois excellent.

Lèche-cul professionnel, attention à toi.

Mon avis

Franchement, j’ai passé un excellent moment dans ce film, les plans sont magnifique et l’histoire assez original, je ne suis pas encore tout à fait familiarisé avec le cinéma de Dupontel. Mais j’aime beaucoup son écriture et son approche avec le cadre, bon là c’est tiré d’un livre, qui du coups j’aimerais bien lire. Les acteurs sont incroyables et c’est de bonne surprise tout au long de l’histoire. Dès les premières minutes nous somme projeter dans ce film, et si nous acceptons d’y aller sans retenu, nous ne pouvons passer qu’un bon moment. De plus l’humour noir et très présent et très bien géré. Ça me donne réellement de découvrir d’autre film de Albert Dupontel.

arlh_page_1.jpg

Les scènes de guerre n’ont rien à envié à un film comme Dunkerque les effets spéciaux sont très bien géré. On est quand même sur une comédie dramatique, mais tout est parfaitement bien fait. Les masques qu’utilise l’un des protagonistes sont incroyable, le travail fait sur les costumes est vraiment magnifique. C’est vraiment un bon film, que je pourrais revoir en tout cas deux fois, je pense que pour tout voir de ce film il mérite plusieurs visionnages. Il se passe par moment tellement de chose absurde ou impromptue. Les personnages sont simples mais efficace et ont une réelle évolution en profondeur, tout du moins les deux protagonistes.

« AU REVOIR LÀ-HAUT » Réalisé par Albert DUPONTEL

Certaines explications sont laissées sans fioriture, et on se demande comment toute cette histoire de fou si elle avait existé, on parle quand même d’arnaquer des gens pour des morts. Je trouve l’idée de base déjà en elle-même assez drôle. C’est donc un bon film.

maxresdefault.jpg

Pourquoi toute tes chroniques de films, c’est sur les films que tu considères comme bon, tu n’as pas encore fait de chronique ou tu as dit, c’est une bien belle bouse.

-C’est vrai, parce que si je ne le sens pas je ne vais pas voir le film. Et parfois du coup, je loupe des chef d’œuvre parce que je reste butter sur mon ressenti vis-à-vis de la bande annonce ou de l’affiche.

C’est dingue on dirait pas pour un mec, qui reste dans une cave sans se laver, mais en fait tu es plutôt vachement porter sur l’esthétisme comme mec.

-Oh ça va hein, chacun ces petits défauts.

Oui mais bon à force de n’avoir que des défauts on finit par crever un peu comme une merde.

-Bon, bah sa suffi maintenant, d’abord il y a des gens qui m’aime.

Non, non, non, tu penses qu’il y a des gens qui ont de l’affections pour toi, c’est différent. D’ailleurs c’est aussi un de tes défauts, ta demande constante d’affection et d’intérêt. Aller hop on la tue.

-Mais mec comment t’abuse faut que tu arrêtes de détruit mon intérieur. « Phrase à ne pas sortir de son contexte. »

Eh bien, regarde tu es obligé de faire de l’humour nul à présent. HAHAHAHHAHA, j’avoue que ton humour a toujours été nul en fait.

Jérémie Crow

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :