Brendan et le Secret de Kells

Par Tomm Moore

Résumé

Brendan, un apprenti moine de 12 ans, vit avec son oncle, le sévère Abbé Cellach, au sein de l’abbaye de Kells. Cet établissement important abrite de nombreux moines copistes et enlumineurs (l’Irlande était à l’époque très réputée pour cet art). Brendan rêverait de devenir enlumineur à son tour. Malheureusement, l’Abbé Cellach est absorbé par d’autres préoccupations : faire face à la menace des Vikings. Obsédé par sa tâche, il accueille d’assez mauvaise grâce Frère Aidan d’Iona, le plus fameux des enlumineurs. Mais ce dernier découvre vite en Brendan des talents insoupçonnés. Il décide d’en faire son apprenti… Au cours de ce parcours initiatique, Brendan devra aussi aller au cœur de la forêt, royaume des divinités païennes du monde celte, où il affrontera les pires dangers au côté d’Aisling et devra surmonter ses peurs.

(Je suis sûre que tu as copié/coller de wikipédia….)

-Gagnez t’es trop fort, ma petite voix…

(En même temps, je suis dans ta tête, ce n’est pas dur)

-Pas faux, bon aller je donne mon avis.

kells10.jpg

Mon avis

Wahou, merci mon petit punk de m’avoir montré ce dessin animé. J’ai pris, une sacrée claque, je le mets directe dans mes coups de cœur… Déjà ce film, il a été produit par la Belgique, la France et l’Irlande. Donc là, quand plusieurs pays donne de la thune pour faire un film d’animation, et bien sa donne ça. Et qu’est-ce que c’est beau. Magnifique, chaque plan  a des choses à raconter, c’est rare pour seulement 1h18, on a envie que ce film ne s’arrête pas et dure trois heures.

brendan-et-le-secret-de-kells

Il y a de la poésie, et si je devais montrer un film à un enfant. Sans hésiter, je lui montrerais ce film, en plus d’être dans un style magnifique et peu vu ces dernières années, il a une histoire qui casse la baraque, ou un livre est porteur d’espoir, et si j’avais vu ce film avant, j’aurais peut-être commencé à écrire des histoire et à lire, bien avant mes quatorze ans.  La nature est une force, la rébellion est une force et la connaissance est une force, tout ça pour qu’un jeune garçon puisse trouver le courage d’affronter la vie et d’accomplir une quête personnelle.

kells.jpg

Il y a réellement que quatre personnages dans cette intrigue, mais ils sont tellement bien développée que sa en donne des frissons. J’ai eu beaucoup d’émotion en voyant ce film, la forêt est magnifique, et la musique, mais mon dieu, elle m’a fait des frissons. De plus je conseille fortement, mes chères amies, LunaNyhm et petite Louve à voir ce film, vous allez le kiffer les filles.

20237120.jpg

Juste pour le personnage d’Aisling, elle est tellement riche en couleur, et pourtant, elle est purement blanc, mais cette fille qu’est-ce que j’aurais voulu la rencontrer durant mon enfance dans une forêt enchantée. Peut-être, d’ailleurs, je l’ai rencontrée, mais mes souvenirs en grandissant se sont estompé. Vraiment, si vous ne savez pas quoi faire un jour pluvieux ou ensoleillé, regardez ce film, il vous transportera, et ensuite vous pourrez vivre. Il est philosophique et très poétique. C’est un bon film d’animation, riche en couleur et en style. Et si vous n’aimez pas les dix première minute arrêtez tous simplement et regarder d’autre chronique de ce merveilleux blog.

original-456204-649.jpg

(C’est bon, tu as fini, ton instant promo, mais complétement pourri.)

-Eh bien, merci, pour qui est-ce que je passe-moi maintenant.

(Pour un mec chiant qui se parle tout seul, comme d’habitude.)

-Ok, c’est bon, je te parle plus, tu m’as trop saoulé.

(Mais, mec, t’es pas dans un film, redescend sur terre.)

-Laisse-moi rêver, Ok, je ne suis pas venu là pour souffrir, tu ne connais pas ma vie, ok !

(Alors mec, je connais ta vie, je l’ai vécu en même temps que toi, je suis dans ta tête, va falloir que tu l’acceptes, ensuite, oui, tu es venue là pour souffrir et apprendre le courage de réaliser tes rêves les plus fous et affronter tes ténèbres, au cas où c’est une leçon de ce film aussi. )

-WAHOU, trop cool, affronter les ténèbres, et après je pourrais aller tuer ou apprivoiser des Dragons… YOUHOU

(Bon qui vas lui dire une bonne fois pour toute, les dragons n’existent pas.)

-Laisse-moi rêver, merci.

(Que quelqu’un l’arrête, je n’en peux plus.)

-Oh, un papillon, viens joli papillon, oh une forêt.

(Non… Reviens, mais ou est-ce que tu vas encore…)

Jérémie Crow

Pour commander le film:Brendan et le secret de Kells

Publicités

4 commentaires sur “Brendan et le Secret de Kells

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :