Everything Everything

Par Nicola Yoon

 »J’ai lu un jour que, en moyenne, la majorité de nos cellules est remplacée tous les sept ans. Encore plus incroyable : la couche supérieure de notre épiderme se renouvelle toutes les deux semaines. Si toutes les cellules faisaient cela, nous serions immortels. Mais certaines de nos cellules, comme celles de notre cerveau, ne se renouvellent pas. Elles vieillissent, et nous vieillissons avec elles.
Dans deux semaines, ma peau ne gardera plus aucun souvenir de la main d’… posée contre la mienne, mais mon cerveau, lui, s’en souviendra. C’est soit l’immortalité, soit la mémoire du toucher, pas les deux. »

Page 144, épiderme

Editions Bayard – Bayard jeunesse – 2015 – 359 pages

51+8gSqp0PL._SX210_

Résumé

 »Ma maladie est aussi rare que célèbre, mais vous la connaissez sans doute sous le nom de « maladie de l’enfant-bulle ». En gros, je suis allergique au monde. Je viens d’avoir dix-huit ans, et je n’ai jamais mis un pied dehors.

Un jour, un camion de déménagement arrive. Je regarde par la fenêtre et je le vois. Le fils des nouveaux voisins est grand, mince et habillé tout en noir. Il remarque que je l’observe, et nos yeux se croisent pour la première fois.

Dans la vie, on ne peut pas tout prévoir, mais on peut prévoir certaines choses. Par exemple, je vais certainement tomber amoureuse de lui. Et ce sera certainement un désastre. »

Bayard

Mon avis

Il me fallait une histoire douce et légère. D’accord, le thème n’est pas si léger que ça. Parfois, cela me fait du bien de me plonger dans un livre tout doux comme celui-ci, ou comme Nos étoiles contraires ou La face cachée de Margo

C’est la bande annonce de l’adaptation de ce roman qui m’a attiré vers lui. Je trouvais l’histoire touchante et je me suis dit  »pourquoi pas lire le livre avant la sortie du film ». Et paf, je me suis retrouvée en librairie. Encore. Toujours.

Je ne vais pas vous le cacher. Avec cette bande-annonce, vous avez vite fait le tour du roman. Il faut le lire parce que c’est une belle histoire. Une histoire qui réchauffe un peu le cœur. Et puis, il y a quand même la fin qui peut vous surprendre.

L’écriture est simple, mais colle au personnage à la perfection. Il y a des belles phrases : touchantes ou rigolotes. Des illustrations dessinées par l’auteur elle-même viennent compléter le livre. Il est court. Vite lu. Je vous le conseille vivement si vous aussi vous avez envie de passer un joli moment.

everything2

Sinon, retrouvez le film en salle le 21 juin. Pour plus d’information sur le film.

LunaNyhm

Publicités

Un commentaire sur “Everything Everything

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :