Passenger – Tome 1

D’Alexandra Bracken

 »Il gardait ce souvenir profondément enfoui en lui, un poignard qu’il conservait enveloppé de couches de distractions, pour éviter de se blesser avec. Une façon de se protéger qu’Etta comprenait et respectait. »

Page 345, chapitre Quinze

Éditions Milan – 2017 – 478 pages

couv11169216

Résumé

Etta est une jeune virtuose du violon. Elle a tout sacrifié pour avoir le niveau et faire son premier solo avec un orchestre. Nicholas est un fils d’esclave et travaille sur un bateau. Il espère un jour être capitaine de son propre navire. La différence ? Ils ne vivent pas à la même époque et n’aurait jamais dû se rencontrer. Pourtant, Etta atterrit sur un bateau du XVIIIe siècle et la voilà prise dans les failles du temps à la recherche d’un objet de famille avec l’aide de Nicholas.

Mon avis

Ce livre me faisait de l’œil depuis un moment. Milan parlait beaucoup de sa sortie. J’ai eu le bonheur de le découvrir dans la boxe de Mille et un livre de mars.

L’intrigue me tentait beaucoup. Elle me faisait penser à la saga la trilogie des gemmes que j’adore. J’ai trouvé que l’auteur avait très bien maîtrisé son intrigue. Elle démarre lentement, mais à partir du moment où elle démarre, il n’y a pas un passage qui s’essouffle.

L’écriture de l’auteur est recherchée. Il y a un certain vocabulaire qui va très bien avec l’atmosphère des siècles passés. J’ai eu beaucoup de mal à me plonger dans l’univers d’Alexandra Bracken. Je n’aime généralement pas cette écriture un peu complexe qui m’empêche de me rapprocher des personnages. Méaculpa,  je me suis trompée. Passé les cent premières pages, ce livre m’a transporté très loin et il est un coup de cœur. Pourtant, c’était mal parti. Je tiens aussi à mentionner les recherches faites par l’auteur qui enrichissent le récit et le rendent encore plus réaliste. Par exemple, elle a poussé ses recherches jusqu’à pouvoir vous décrire les affiches au mur (alors qu’on est dans une autre décennie voir un autre siècle).

J’ai adoré Etta et Nicholas. Je pensais qu’Etta allait me taper sur le système, mais en fait c’est un personnage fort et sensible comme je les aime. Elle est trimballée dans un autre siècle. Elle apprend que sa mère lui a caché son héritage. Pourtant, elle arrive à mettre la situation sur la table et prendre une décision. Nicholas est un homme fort qui a su se sortir de situations difficiles et qui tente de se donner un avenir. C’est également un homme tourmenté et bourré de principes (il me fait un peu pensé à Thorgal, le héro de la saga BD du même nom). Et je dois avouer que ce genre de personnage me plaît beaucoup aussi. Suivre leur aventure était pour moi un véritable plaisir.

Les autres personnages sont aussi plein de profondeur et enrichissent l’aventure d’Etta et Nicholas.

Bref, un roman bien travaillé avec deux personnages touchants et forts qui m’ont personnellement emporté dans leur aventure, leurs amour et leurs malheurs.

Suite de la saga

Aucune date, ni anglaise, ni française, n’a été annoncée pour le tome 2.

LunaNyhm

Pour commander le livre:
Passenger

Publicités

4 commentaires sur “Passenger – Tome 1

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :