La Belle et la Bête

Ce mercredi 22 mars 2017 sortait le film Disney La Belle et la Bête (retrouvez mon avis sur le film). Disney a décidé de reprendre son grand classique et de le filmer en image réel. Avec quelques surprise, on nous propose de retrouver ce long-métrage qui a, pour ma part, bercer mon enfance.

affiche-belle-bete-film-05.jpeg

Je vous propose d’aller voir d’où vient ce conte et de remonter jusqu’à la version sortie en salle hier.

Origines

548258_inline1_scale_450xauto.jpeg

C’est un conte parut pour la première fois en France en 1740. Il existe de nombreuses version de ce conte dont la plus vieille doit être Apulée, Amour et Psyché datant du IIe siècle. Mais, celle qu’on connait le mieux, est la version écrite par Madame de Villeneuve. Cette version a été reprise de nombreuses fois notamment par Jeanne-Marie LePrince de Beaumont qu’on décrit parfois comme la véritable auteure de ce conte.

La Belle et la Bête par Madame de Villeneuve

Ceci est la première version de la Belle et la Bête en France. L’auteure est depuis longtemps dépossédée de son roman par Madame de Beaumont. C’est dommage. Mais c’est bien Madame de Villeneuve qui a écrit ce conte !

La-Belle-et-la-Bête-Folio.jpeg

Ce conte est plutôt long. Il fait 135 pages. Je ne vais pas m’étaler sur l’histoire de l’auteure. Je vais plutôt vous résumer cette histoire pour que vous puissiez voir les différences avec la version que l’on connaît le plus (celle de Disney ?) :

C’est l’histoire d’un riche marchand qui a 6 filles et 6 garçons. Plusieurs malheurs s’abattent sur cette famille. Leur maison brûle et alors qu’ils se remettent de ce premier malheur, le père perd toute sa flotte. Devenus pauvres, la famille se retirent à la campagne. Cette tragédie fait le malheur des filles du marchand, sauf de la dernière qui est la plus belle et la plus méritante : Belle. Après deux ans de vie simple, le marchand reçoit un message. L’un de ses bateaux a été retrouvé. Il part pour la ville en prenant note de tout ce que ses filles veulent en cadeaux. Belle, simple et gentille, ne demande qu’une rose. Après 6 mois, le marchand n’a toujours pas récupérer ses marchandises et c’est encore plus pauvre qu’il rentre à la campagne. Sur le chemin, il se perd et se retrouve dans un magnifique château où l’attendent un feu et un repas chaud. Comme il paraît que personne ne vit ici, il décide d’y faire vivre sa famille. Alors qu’il part les chercher, il cueille une rose dans le jardin pour Belle. C’est là qu’une Bête affreuse, vivant dans le château, apparaît. Elle veut le tuer pour cet affront. La marchant, paniqué, lui raconte son histoire. La Bête, pas plus attendrie, lui demande d’amener ne de ses filles pour qu’elle prenne sa place. Il a un mois pour en convaincre une. Sinon, il devra revenir mourir. La Bête le couvre de cadeaux et de richesse que la marchand décide de ramener à sa famille avant de revenir mourir. Mais face à ses enfants, il se sent obligé de raconter la vérité. Belle veut réparer sa faute et décide de partir à la place de son père. Arrivée au château, elle fera des rêves étranges avec une jeune femme rassurante et un jeune homme charmant qui deviendra rapidement son amant. La Bête lui rend visite tous les soirs et chaque discussion se termine par cette question : Voulez-vous coucher avec moi ? Chaque soir, la Belle répond non. La jeune fille ne manque pas d’activités dans le château. Elle découvre rapidement qui sont les serviteurs qui s’occupent d’elle et s’en fait des amis. Malgré la monstruosité de son hôte, elle commence à voir de la bonté en lui. Mais elle ne peut répondre à son amour, car il y a l’homme de ses songes. En manque de sa famille, la Bête lui autorise à les revoir. Si elle ne revient pas, alors elle se laissera mourir. Le jeune homme de ses songes lui demande de tout faire pour la tuer. Elle refuse, car elle a la sensation de lui devoir beaucoup. Rentrée à la maison, elle raconte son aventure à son père qui lui conseille d’épouser cette bête. Le temps passe et Belle ne peut dire au revoir à sa famille. Elle est en retard et c’est dans un rêve qu’elle voit la Bête se laisser mourir. Paniquée, elle rentre et prend la mesure de son amour pour elle. Elle décide de coucher avec lui. Au réveil, ce n’est plus la Bête, mais son bel inconnu.

Le conte ne s’arrête pas là. La suite parle des origines de Belle et de la malédiction du Prince. Cette suite ne fait pas partie des versions plus populaire que l’on connaît. D’ailleurs, c »est dommage parce que j’ai trouvé cette partie très prenante.

Ce livre est long. L’écriture date d’une autre époque avec des tournures de phrases que l’on ne fait plus aujourd’hui. Je ne vous cache pas que la lecture est donc difficile. Mais, c’est le conte originel et il faut rendre à Madame de Villeneuve ce qui est à Madame de Villeneuve. De plus, il n’y a que dans cette version que l’on apprend d’où vient Belle et la malédiction.

La Belle et la Bête par Madame LePrince de Beaumont

Cette version, j’avais entendu qu’elle était plus courte. Effectivement, elle ne fait que 13 pages. Autant vous dire, ce n’est pas la même chose que la version de Madame de Villeneuve.

64035519.gif

Dans cette version, le marchand n’a que 3 fils et 3 filles. Le temps ne passe pas de la même manière. La Bête ne demande pas à coucher avec la Belle, mais la demande en mariage. Il n’y a pas de prince dans ses rêves. Les sœurs ont un rôle bien plus méchant et la fin est différente. La famille de la Belle vient vivre avec elle au château alors que les sœurs se transforment en statue. Et, comme dit plus haut, il n’y a pas la fin de l’histoire qu’on retrouve dans la version de Madame de Villeneuve.

Je dirais que cette version est plus accessible. L’écriture est moins difficile et le conte est plus court. Peut-être trop court.

La Belle et la Bête par Disney

La-Belle-et-la-Bête-Disney.jpeg

C’est la version de mon enfance et je pense la plus connue. Comme vous pouvez le comprendre ou comme vous le saviez déjà, Disney a pris pas mal de liberté. On retrouve la belle histoire d’amour entre Belle et la Bête qui est rendue plus romantique. On retrouve son père, la rose, le goût de Belle pour la lecture, sa beauté et sa générosité. Mais Disney a ajouté des personnages tels que Gaston ou les objets vivants du château :

Les musiques de ce film sont magnifiques. La chanson chantée par Céline Dion est très populaire.

D’ailleurs, c’est le premier dessin animé à avoir été nominé au Oscar. Il a été une révolution et beaucoup apprécié à sa sortie.

La Belle et la Bête par Paul McKinley

Cette version est très proche de celle de Madame LePrince de Beaumont. Parue en 1978, cette version est vraiment incroyable. L’écriture de cette auteure est sublime. Il est facile d’adhérer à cet univers et d’entrer dans la vie de Belle.

Belle.jpeg

Je vous conseille vivement ce roman qui reprend avec brio le conte que nous aimons tant (enfin pour ma part !). Il y a une suite à cette histoire qui n’est malheureusement pas encore traduite. Est-ce que cette suite reprend la fin du roman de Madame de Villeneuve ? À suivre.

La Belle et la Bête par Christophe Gans et Vincent Cassel

La dernière version sortie au cinéma. Enfin, avant dernière version, vu que le Disney vient de sortir. J’ai vu le film. J’ai lu le livre du film. Je n’adhère pas.

la-belle-et-la-bete---roman-du-film-398996-250-400

Encore une fois, cette version est très proche de celle de Madame LePrince de Beaumont. Mais, il y avait une chose qu’on retrouvait dans toutes les versions et que je ne retrouve pas ici : la simplicité et la gentillesse de Belle. Dans cette version, je la trouve hautaine et agaçante. Autant dire que malgré la beauté des images, je n’ai jamais pu entrer dans cette version de ce conte.

Autres versions

Il existe de nombreuses autres versions. Ce conte est populaire et vous faire une liste de tous les films, séries, livres, chansons, etc. qui reprennent cette histoire serait long. Après, je suis tentée de voir le vieux films, de voir la série Beauty and the beast et de lire le nouveau roman Hachette sur l’histoire de la Bête.

Et vous, avez-vous vu ou lu une autre version de ce conte ?

LunaNyhm

Publicités

3 commentaires sur “La Belle et la Bête

Ajouter un commentaire

  1. Ayant fait le challenge de Pikobooks, j’ai lu quelques versions ce mois-ci dont l’histoire de la bête, que j’ai bien aimé. J’ai aussi vu le film de Cocteau qui est magnifique ! Puis, j’ai lu une BD Memento Mori. Je l’ai trouvé fantastique ! (adaptation libre).
    Pour le conte, je préfère la version courte. Je n’ai pas lu l’autre en entier, mais j’aime bien quand les contes vont droit au but… ^^

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :