La Face Cachée de Margo

Par John Green

« Ton habilité à ne pas perdre ta virginité est un modèle pour nous tous, dit Ben à côté de moi »

Troisième partie, le vaisseau, première heure, page 310

Éditions Gallimard jeunesse – Collection Scripto – 2009

La face cachée de Margo

Résumé

Quentin est en dernière année de lycée. Sa vie est monotone sauf quand il aperçoit Margo Roth Spiegelman qui le fait fantasmer depuis des années, mais pour qu’il reste un fantôme. Enfin, c’est ce qu’il croyait jusqu’au jour où sa voisine débarque par la fenêtre de sa chambre et l’embarque dans une aventure vengeresse. Quentin espère qu’après cette nuit, la nature de leur relation aura changé. Malheureusement, il ne le saura pas. Margo ne revient pas à l’école et n’a laissé derrière elle que des indices évasifs. Quentin est sûr d’une chose. Ces indices sont pour lui. Elle veut être retrouvée.

Mon avis

Je n’ai pas eu la chance de pouvoir comprendre Margo Roth Spiegelman. Mais plus je réfléchis sur le message que l’auteur voulait faire passer, plus je me dis que c’est justement ce que John Green voulait. Je suis donc restée sur ma faim et je suis assez déçue par la fin de ce livre. Je pense qu’il faudrait que je le relise plusieurs fois pour réussir à mieux cerner le message de l’auteur qui semble me glisser entre les doigts.

Le plus gros atout de ce livre est l’écriture de son auteur. C’est le premier roman de John Green dans lequel je me plonge et je ne suis pas déçue par son style, peut-être un peu plus par le scénario. Mais comme j’ai adoré le film adapté de son roman ‘’nos étoiles contraires’’, je me dis que je suis mal tombée.

Le protagoniste n’est pas Margo, mais son voisin du même âge, Quentin. C’est un garçon qui vit sa vie parce qu’il doit la vivre et cela sans se poser de question. Il est le fils de deux psychologues. Est-ce que cela a une influence sur le fait que Quentin est un enfant sage et loin d’être rebelle ? Très bonne question ! La seule aventure que Q. ait vécu, c’est la découverte d’un cadavre qu’il a faite lorsqu’il était jeune alors qu’il jouait avec Margo Roth Spiegelman. Rien de très palpitant après cela ! Mais, notre jeune protagoniste se contentait de cette vie jusqu’au jour où Margo entre en pleine nuit dans sa chambre par la fenêtre. A partir de ce jour, nous allons assister à l’évolution de ce personnage.

Margo est une fille étrange. Elle est la reine du lycée et sort avec le capitaine de l’équipe de foot. Elle aime faire du shopping. Bref, le type même de fille que les garçons veulent dans leur lit et que les filles jalouses. Mais Margo est prisonnière de cette image. Décrite comme difficile par ses parents et parfaite par ses amis, tout le monde semble la voir de manière différente. Comme s’il existait une infinité de Margo ! Elle entraîne Quentin dans une dernière sortie qui sera pour lui une véritable aventure avant de tirer sa révérence et de disparaître laissant le jeune homme dans une profonde détresse. Margo est le plus grand suspens de ce livre. Elle mène le bal du début à la fin alors qu’elle n’est même pas présente.

Les actions de Margo sont profondément égoïstes. Mais il n’y a pas que les siennes… Je trouve tous les personnages égoïstes. L’auteur essaye de montrer comme il est difficile pour l’homme de vivre avec l’homme parce que dans notre nature on ne pense qu’à nous : optimiste.

L’enquête, je la trouve palpitante jusqu’à ce qu’elle se tire en longueur. L’écriture de l’auteur est légère et magnifique à la fois. On se laisse prendre dans l’histoire et on a du mal à refermer le livre. Puis, une centaine de pages avant la fin, le scénario devient plus lent. Le protagoniste piétine dans des raisonnements qui m’échappent. Je pense deviner où l’auteur voulait en venir en partie avec ce poème (poème qui, vous verrez, guide le protagoniste dans sa quête), mais peut-être que si ces idées avaient été si importantes pour John Green, il aurait pu l’approfondir. Ce que j’ai compris par contre, c’est que l’auteur accuse les gens de ne pas accepter les autres comme ils sont et de vivre leur vie parce qu’ils le doivent.

Quant aux autres personnes, ils sont intéressants. J’ai apprécié le fait qu’ils aient une personnalité et ne soient pas uniquement stéréotypés.

Concernant la fourre du livre, je ne vais pas le cacher, je la trouve vraiment pas belle. Elle ne met pas en valeur le livre.

En résumé, j’adore l’écriture de John Green. Elle est magnifique. Mais je n’ai pas croché avec le scénario qui se tire dans la longueur, malgré un début d’histoire passionnante.

Adaptation au cinéma

Sorti en 2015, il a été réalisé par Jake Schreier. On y retrouve Cara Delevingne dans le rôle de Margo et Nat Wolff dans celui de Quentin.

190191.jpeg

Autre chronique sur cet auteur

Nos étoiles contraires

LunaNyhm

Pour commander le livre/ film:
La face cachée de Margo Livre
La Face cachée de Margo Film

Publicités

Un commentaire sur “La Face Cachée de Margo

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :