L’école Du Bien Et Du Mal – Tome 1 l’école du bien et du mal

Par Soman Chainani

‘’ Et si l’erreur de casting révélait leur vraie nature ? ’’

Quatrième de couverture

Éditions Pocket Jeunesse – 2015

9782266249560

Résumé

Sophie et Agatha vivent dans un village perdu au milieu d’une dense forêt. Il y a peu de perspectives d’avenir pour les jeunes qui naissent dans ce village et Sophie, la belle Sophie, l’a bien compris. Alors, elle ne rêve que d’une seule chose, être kidnappée par le maître des contes et atterrir à l’école du bien. Si Sophie reste tout de même en compétition avec une autre villageoise, son amie Agatha semble toute destinée à atterrir à l’école du mal. La jolie Sophie se jure de partir avec sa meilleure amie, se jure de quitter ce village, de rencontrer son prince et d’avoir son propre conte. Mais si les choses n’étaient pas ce qu’elle semble être ? Si la beauté extérieure ne représentait absolument pas la beauté intérieure ?

Mon avis

J’ai été attirée par le thème, car oui j’ai un amour incompréhensible pour les reprises de contes. La fourre n’a fait qu’ajouter un argument à mon désir de le lire. On ne va pas se mentir, la fourre est quand même très belle.

Ensuite, j’ai ouvert le livre et là mon avis à très vite changé. Tout d’abord, c’est un livre pour enfant et non pour jeune adulte. Le style de ce livre est vraiment destiné aux plus jeunes et alors que dans le livre de Cassandra O’Donelle ‘’Malenfer’’ cela ne m’avait nullement gêné, ici cela rendait ma lecture pénible (peut-être avais-je mis trop d’espoir dans ce bouquin que j’attendais avec impatience).

On voyage entre la tête des deux protagonistes. D’ailleurs, les limitations entre les deux personnages ne sont pas claires. Tout d’abord, on commence par Sophie, la belle Sophie. On voit très vite que cette petite n’est qu’un puit d’arrogance ce qui m’a très vite exaspéré. Et ensuite, on rencontre la sombre et refermée Agatha. On comprend très vite que cette dernière n’est pas ce que les autres pensent (de plus étant gothique je comprends très vite les clichés de vêtements noirs, de chat noir et de cimetière). Un détail m’échappe pourtant. Il est bien écrit que les deux filles sont meilleures amies et pourtant le début de l’histoire nous montre bien que ce n’est pas le cas. Avec un peu de logique et de réflexion, il est vrai que deux petites filles solitaires qui passent tout leur temps ensemble doivent forcément avoir de l’affection l’une pour l’autre, mais j’aurais aimé un développement.

Je n’aime pas Sophie. J’ai essayé, mais je ne peux pas. Ces actions et raisonnements me semblent complétement illogique (qu’elle soit méchante ou gentille). Agatha est plus intéressante. Je la trouvais beaucoup plus exploitable. Au milieu du livre, j’ai eu peur de voir quelle tournure prenait se personnage, mais heureusement la fin sauve la donne.

Les personnages secondaires sont clichés. Je n’ai pas d’autre chose à dire. Ils ne sont pas développés. Leurs actions sont nunuches.

Il y a quelques illustrations dans le livre que je trouve très bien dessinée et qui rend ce roman encore plus accessible aux enfants.

L’écriture de l’auteur me semblait brouillon. Il y a quelques fautes et je ne comprenais pas tout (surtout dans les actions). Ce n’était pas agréable.

La seule chose de positif pour moi c’est l’idée de base. Cette histoire d’école du bien et du mal est franchement géniale. L’histoire fait naître pleins de questions intéressantes sur les extrêmes et la recherche de soi. J’ai lu les résumés du deuxième et du troisième tome déjà disponible en anglais. J’ai peur pour la suite. Il me semble qu’on s’éloigne de cette merveilleuse idée malheureusement pas totalement exploitée.

Ce que j’ai apprécié aussi, c’est de retrouver les fils ou les filles des personnages de conte. Mais encore une fois, j’aurais aimé en savoir plus plutôt que ce soit des noms jute prononcé.

Comme vous pouvez le comprendre, j’étais pleine d’envie pour ce livre. Je trouve vraiment dommage que le rendu ne soit pas aussi génial que l’idée (je me répète).

Suite de la saga

l-ecole-du-bien-et-du-mal,-tome-2---un-monde-sans-princes-779975
Un monde sans princes – Tome 2 l’école du bien et du mal

Suite de la saga à paraître

Le livre est sorti le 21 juillet 2015 en anglais et est annoncé, par Amazon, le 18 mai 2017 en français.

l-ecole-du-bien-et-du-mal,-tome-3---the-last-ever-after-626163-264-432
The last ever after – Tome 3 l’école du bien et du mal

LunaNyhm

Pour commander le livre:
L’école du Bien et du Mal – tome 01
L’école du Bien et du Mal – tome 02 : Un monde sans princes
L’école du bien et du mal – tome 03 : Le dernier conte

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :